16/12/2014

Ah! ça y est je peux écrire, je suis tranquillement assise devant mon ordi Linux

Josette marrainesuisse. skynetblogs.be, à écrit un recit imaginaire

à Asphodèle, pour les plumes38- résultats de la collecte<< humeur du jour>>

publié le 15/12/2014:     liste n° 1..

c3a9critoire-vanishingintoclouds3.jpg

IMG_0051.JPG

J'ai fais un rêve, nous sommes allés souvent nous promenner et faire un simple repas dans ce restaurant , et il est le pivot d'un rêve étrange que j'ai fais il y a 3 nuits.

Voyons et bien c'était la nuit du 13 au 14 décembre 2014.

""""""""""""""""""""""""""""

Victime d'une insomnie, je me suis retrouvée assise à cette table exactement comme vous me voyez  !  

Je ressentais une drôle de torpeur, et  des flocons de neige tombaient dans mon assiette.  Mais tout avait une forme bizarre et l'aiguille de mon réveil restait

immobile, inéluctable, mon verre me fascinait il était rond et il n'avait pas bougé du tout. Bizarrement, toute la table s'est couverte de victuailles. Du foie gras, au  saumon fumé en passant par les fruits mer qui me souriait???.

Tout celà inspirait à des agapes, cette nourriture, tangait à une allure folle. je rattrappais le pain qui ne voulait pas se noyer ? dans la forêt en Suisse sur le plateau jurassien à 1000m d'altitude?

Oh j'ai pensé à prendre la fuite,je ne me sentais pas bien

Je me suis levée et me suis enfuie vers la  cheminée qui m'a prise par la main, mais?

la main était démesurée, j'y suis rentrée toute, et je me suis retrouvée dans une chambre, ou la lumière était verdâtre. J'avais du mal à respirer. Sur une table basse il y avait une orange, énorme. Elle s'est défaite d'une tranche d'orange, sans enlever  la pelure, que j'ai senti sur mon dos. Avec un doux sourire, elle me murmura, n'aie pas peur

Puis elle se dévétit, d'une tranche de sa pelure qui se transformat en mantille

 je suis partie d'un fou rire ; vexée l'orange à moitié pelée, me demanda pourquoi je riais autant, elle se dénudait pour moi et je riais.

Pardon, lui dis je ne voulais pas celà mais j'ai chaud maintenant, et l'orange se mit à dansait en chantant victoire ? Je restais là ; la bouche ouverte , je ne comprenais plus rien.  Puis tout s'illumina, ça scintillait et un espace assez grand s'ouvrit et mon mari

souriait une couronne de mandarine sur la tête, dans un assiette bleue, avec de l'écume, et des vagues et des langoustes, et des homards, en costumes de gala rentrèrent en danse, entrainant mon mari dans une ronde folle, et lui ? flottait, avec légèreté

mon mari avec ses 1m85, et ses 140 Kilogs. Je suis restée en attente angoissée et apeurée. Puis je me suis fachée, j'ai dis d'une voix  forte et rauque, Assez  ;

je ne ris plus votre invitation tourne au burlesque.

IMG_1241.jpg

mais qu'est ce qui m'arrive ? je n'étais plus dans la cheminée, il faisait nuit et j'étais à Nice place Masséna.  Emballée ,dans une grande cape dans laquelle des gens sortaient et rentraient et moi j'avais une robe en voile bleue.Courage  ma. fille  se rêve tourne au cauchemard au moins ils n'ont pas besoins de chauffage ici, il fait assez chaud .

Oh! je n'étais pas contente ce n'est pas comme ça que je voulais voir ma place Masséna

Pas besoin de chauffage, on est en Août. Ce n'est pas une réussite,Je me sens perdue

je n'aime pas celà . Oh! un enfant, il souffle dans une rondelle et il est entouré de jets d'eau ?

IMG_1235.jpg

que fait cet homme nu ? oh! c'est une statue, et il est beau, d'autres sont autour de lui?

pas une parole, n'est dites, s'est angoissant on empoigne ma main et l'on m' entraine vers le bassin de la fontaine.  Mais on va me noyer, au secours aidez moi . c'est mon quartier, je le connais, on ne peut pas sortir de cette fontaine. Oh mon Dieu j'ai très peur...! toutà coup, la grande statue un vrai géant me prend par une main et me hisse hors de l'eau et du bassin, il me dépose doucement parterre. Il ne faut pas rester ici Madame , vous êtes au sein de la Quintessence.  La terre l'air l'eau et le feu.

Si vous tardez trop vous serez rattrapper par les savants de la Grèce antique, et vous ne retrouverez plus votre chemin. J'ai pris mon courage à deux mains et lui ais demandé

comment il pensait que je rentrerais chez moi dans le Jura Suisse, dans l'état où je me trouve. Il ne m'a pas répondu je me suis assise au bord du bassin, j'ai entendu une cloche sonner minuitJ'ai mis ma tête dans mes mains et j'ai pleuré, oh aidez moi s'il vous plait

une dame s'est approchée de moi et m'a dit : venez madame je vais vous ramener à votre table; j'étais assise dans le cabinet de toilette sur un tabouret, et j'avais eu un malaise, mon mari était là et me regardait sans rien dire.

Puis il m'a pris par un bras m'a aidé à me relever, et m'a dit:" qu'est ce qui t'arrive ?

Oh! rien un malaise tout à fait quelconque..

Il avait payé; et timidement, ( je ne le suis pas habituellement) je lui ai demandé :

je me suis absenté longtemps; Tu es sortie pour te promener dans le parc, puis tu es rentrée . tu es venue me dire que tu allais aux toilettes, et la serveuse, est venue me dire que tu n'avais pas l'air bien alors je suis venu voir ce que tu avais.

J'ai répondu ; un coup de chaud je suppose. Ouais qu'il m'a dit et on est rentré.

_______________________

Ainsi fini mon histoire imaginaire,

je me suis bien amusée mais je me suis posé la question ? Tu vas où là ?

J'y suis arrivée, il y avait longtemps que je n'avais pas fait de texte, j'avais l'impression que j'allais nulle part. Et le pire c'est que je ne suis allée nulle part.

Gros bisous chère Asphodèle, et merci de nous donner ce plaisir.

Josettelausy

http://marrainesuisseskynetblogs.be

0b56c5da887f206e8c6ccccfbe63220a.jpeg

 

 

Commentaires

Oupsssssssss, oui, je me suis demandée ou tu allais
Ton imagination est vagabonde
Bravo
Passez de bonnes fêtes tous les deux
Bisous

Écrit par : Rose | 17/12/2014

Répondre à ce commentaire

Cher René, je suis heureuse de vous savoir enfin sous le soleil avé l'assent, ma soeur hier soir au téléphone m'a dit être sous la pluie depuis 3 jours. Tous les jardins des collines sont abimés labourés par des glissements de terrains. et à 8h hier soir c'était le cauchemard. si le le massif de l'Esterel coupe la poire en deux, très bien pour vous les varois, vous avez largement payé. Gros bisous et bon Weekend. pensée pour Jeanine et caresses aux compagnons à quatre pattes.
Josette qui samedi aura 4x 20 ans + 4. Bisous Josette

Écrit par : marrainesuisse | 17/12/2014

Chère Rose; toujours fidèle au rendez vous. Merci, Tu es très gentille, et c'est la 1ière chose que je cherche lorsque j'ouvre mon blog, J'ai toujours du plaisir à te lire.
Gros bisous mon amie, Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 17/12/2014

...ohhh quelle imagination chere Josette ! impressionnant, pour un peu, on était dans ton rêve ! bravo ... Pierrot est rassuré ! tu es de nouveau à la maison, bien tranquille, quel rêve !!! j'espère que vous allez bien tous les deux, tu as donc retrouvé ton bon vieux Linux ! votre ami va surement trouver une solution pour le windows8, il ne faut pas laisser ce pauvre H-IL avec son tuto sans utilisation ! je te souhaite un heureux mercredi, ici beau temps +5 ! amitiés à vous deux, grosses bises

Écrit par : jeanine et rené | 17/12/2014

Répondre à ce commentaire

Salut René, c'est par une journée de pluie abondante, que je t'envoie ces quelques mots,
il fait si sombre, que l'électricité nous donne un lumière à peine plus claire que le jour.
il a neigé hier 2 à 3 cm. puis la pluie a tout éffacée et nous n'aurons pas de Noel blanc,
dans notre Jura. pas plus que dans les Alpes, du reste. Voilà, Est ce que tu parts à l'Ile Maurice pour les fêtes ? Bisous de Josette. et Joyeux Noël.

Écrit par : marrainesuisse | 18/12/2014

Coucou Josette, j'ai eu beaucoup de mal avec ton lien, il ne marche pas, je suis obligée de ne laisser QUE le lien vers ton blog ! Ha la technique !
Sinon j'ai bien rigolé ! Dis donc, il faut arrêter de fumer la moquette !!! :) Voir son mari avec une couronne de mandarines !!! Ha misère ! Merci pour ta participation et je vous souhaite un Joyeux Noël ! Gros bisous Marraine ! ^-^

Écrit par : Asphodèle | 20/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je ne comprends pas ce qui se passe avec mon ordinateur. Il me semble de travers comme dans mon rêve. Je suis désolée que tu ais eu tout ce travail pour attrapper mon lien.
Enfin tu l'as eu , tant mieux pour moi, et merci,
Bonne fête de Noël pour toi et ta famille. Pour nous le 24 nous aurons la présence de mon fils aîné de ma belle fille et de sa soeur. Et ce sera symathique. le 25 nous serons seuls tous les deux, mais ce n'est pas grave, nous y sommes habitués.
Ceci écrit je te souhaites de tout coeur de très bonnes fêtes de Noël, et un très bonne et très heureuse année 2015.
Gros bisous de josettemarrainesuiseskynetblogs.be.

Écrit par : marrainesuisse | 23/12/2014

Juste quelques mots j'ai des visites inattendues.Encore une fois mes excuses pour le mal que mon ordi t'a donné. Je dois changer, mais j'ai des gros problèmes, pour la configuration qui est difficille, et personne autour de moi, y arrive. Bon faut attendre, et heureusement que j'ai mon vieux Linux ( Uxubuntu ),
En attendant gros bisous, de ton amie josettelausy.
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 23/12/2014

Quel rêve ! J'aime bien l'idée des oranges pleine de vie et de malice. Bonnes fêtes de fin d'année!

Écrit par : Martine Litterauteurs | 20/12/2014

Répondre à ce commentaire

Que d'aventures! Enfin, tout est bien qui finit bien, de cette histoire tragi-comique!

Écrit par : jacou | 20/12/2014

Répondre à ce commentaire

Elles sont bien belles les déco de ta ville, et tu as trouvé une histoire originale pour nous les montrer

Écrit par : patchcath | 21/12/2014

Répondre à ce commentaire

Eh bien dis donc quand tu rêves tu rêves ! Bizarres ces oranges

Écrit par : Martine27 | 21/12/2014

Répondre à ce commentaire

Ma pauvre Josette ! Mais qu'est-ce que tu avais mangé ou bu ? :D Aller au restaurant ne te réussit pas ! ou alors, un coup des oranges ? Tu as fait comme Alice, tu as abusé de certaines substances illicites ? :D Bisous et bravo pour cette imagination débordante.

Écrit par : Marie-Jo | 21/12/2014

Répondre à ce commentaire

Quel rêve et si bien raconté. Bravo.

Écrit par : isabel | 23/12/2014

Répondre à ce commentaire

c'est bien vrai qu'on ne sait jamais où les mots d'Asphodèle vont nous mener :-)
et c'est bien, de (pouvoir) laisser courir son imagination!
bonne fin d'année

Écrit par : Adrienne | 23/12/2014

Répondre à ce commentaire

Je retrouve ce blog, écrit au début de l'hiver,l'année 2014. Je n'ai plus fait de texte depuis. La santé de mon mari et la mienne d'abord,puis les soucis. me voilà de retour sur Skynetblogs.be, je me suis prise d'amitié pour ce blog, mais j'ai changé d'ordinateur, j'ai maintenant un portable Windows 8.1,et mon Dieu que je nage.
Mais ce jeudi 12 février 2015,je commence à me sentir mieux sur mon nouveau copain portable,le Windows 8.1. Je dois beaucoup.à un vieil ami de la ville Roland MT. Et surtout à mon ami qui cache derrière un ton bourru, et fait semblant de me gronder, mais qui a un coeur d'or; et une épouse,qui sort tout droit d'un champ de jonquilles dont elle a pris le pseudo. dans son Jura natal,pour suivre notre ami H-IL
qu'elle partage avec nous tous en virtuel; d'un coeur généreux. Voilà.Gros Bisous à tous et spécialement à mes amis varois et tu vois H-IL je me débrouille tant bien que mal.dans notre tchaux,et toi dans ce Valais,qui est aimé par des dizaines de milliers de gens de Suisse, et d'ailleurs.
votre amie Josette de marrainesuisse@skynetblogs.be

Écrit par : josette Boni -Lausy | 12/02/2015

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.