06/11/2014

Et c'est reparti mais là c'est mon blog qui m'a fait cette farce.

Et bien jamais deux sans trois, je pense que la farce suffit. je dois tout recommencer.Le logo d'Asphodèle

c3a9critoire-vanishingintoclouds3.jpg

Les plumes 36  d'Asphodèle.

la Bégure 2004 002.jpg

Mon logo.  J'ai descendu dans mon jardin, pour y cueillir du romarin

Me suis trouvé devant des roses, qui m'envoutèrent; et me réveillant

en Provence dans ,le pays d'Arles, où se déroule mon histoire.

""""""""""""""""""""""""""

Voici les mots envoyés par Asphodèle.

Grain, conséquence, ordinaire, manquer, zinzin, camisole,

extravagance, quotidien, douce, furieux, maitrise, artiste, univers,

abandon,psychose, conte, réveur, bleu, aliéniste, bergère, escapade,

( ondulé, outrageant, obsédant.)

------------------------------------------------

Mon texte.

Il se passe vers 1885, dans le pays d'Arles, je garde ce sujet car j'aime énormément ce pays d'Arles ; les gens que j'ajoute ont des prénoms de ce pays de légende, et l'histoire est de mon invention.

-------------------

Mireille, est une fille du pays d'Arles, elle vit dans le mas familial, seule sans sa mère disparue tragiquement, et son père, un homme violant, et qui commande et dirige, son domaine de façon dure, et comme un dictateur.

Mireille seule dans la bastide, rêve d'un monde où tout serait amour.

Elle est amoureuse de Vincent, un gentil garçon, amoureux de Mireille. mais il est pauvre, et pour gagner sa vie fait des paniers, des lits d'enfants, des corbeilles etc......

Mais les deux jeunes gens sont amoureux et inconscients de ce qu'ils peuvent générer chez Tobias le père de Mireille. car il veille cet homme, il veut la marier à Ourias, qui est un homme fourbe menteur tricheur, et qui veut Mireille.

Heureusement la vieille Taven, qui s'occuppe de Mireille, veille sur les amoureux.

. C'est qu'il a un GRAIN, le père Tobias, et ce n'est pas sans CONSEQUENCE,

Son ORDINAIRE, tient à ourdir avec Ourias, des plans pour ruiner des paysans, et s'appropier, leur domaine.Surtout il ne faut pas MANQUER, de patience.

Il est vraiment ZINZIN, et il faudrait pouvoir lui passer la CAMISOLE

de force.

Et comme salaire il donnera sa fille Mireille., à Ourias, qui lui n'est pas fou, mais veut la fille et le domaine.

Il ne faut pas manquerde patience et toujours surveiller, leurs EXTRAVAGANCES

rade de villefrancehe rentrée d'un paquebot.jpg

Un petit ouf pour admirer cette belle rade de Villefranche sur mer. sur la Côte d'Azur,qui fait partie de la  basse Provence.

Revenons à mon histoire, après ce petit intermède.

Dans le pays d'Arles le QUOTIDIEN ; est calme . Tout les muriers sont débarrassés de leurs cocons, que les magnanarelles, débrouillent  avec délicatesse, pour expulser le ver

qui avec leur bave font la soie..<< Oh je ne sais pas comment l'expliquer>>

La vie est DOUCE, et Mireille partage le travail sous la direction de Taven.

Mais le maitre est toujours qui rode FURIEUX,: mais Mireille est au milieu de ses compagnes, et bien protégée, elle MAITRISE parfaitement son travail en chantant,  comme une ARTISTE. L'UNIVERS, est à l'allegresse

Chacune s'ABANDONNENT, à son travail en chantant doucement, et il n'y a pas de PSYCHOSE, dans ce groupe de jeunes femmes qui font un travail très délicat. Taven les fait taire et leur raconte un CONTE de fée , les garçons qui sont rentrés des champs, écoutent RÊVEURS les légendes de Taven,le ciel est encore BLEU, petit à petit

la nuit tombera, et personnes ne pensent à l'ALIENISTE, qui rumine en silence.

et guête une BERGÈRE, pour la violer. Les jeunes rêvent d'une ESCAPADE, avec leurs camarades de travail. C'est le crépuscule et un vent léger fait ONDULER,  les champs de blés, pas encore moissonné. Un murmure s'elève, comme un cri sourd OUTRAGEUX, et OBSEDANT.

Photos scannées.jpg

Mon histoire fini là, cette toile n'est pas signée mais je la trouve belle,

Finir sur une phrase sinistre n'est pas mon genre, je suis positive, et si j'avais suivi la véritable histoire de Mireille qui meurt en ayant traversé le désert de la Crau . en arrivant aux saintes Marie de la mer.

Je n'ai pas besoin de copier cette histoire que je connais par coeur, c'est de FR. Mistral.

Gros bisous à vous tous et à toi particulièrement chère Asphodèle.

Josettelausy      http://marrainesuisse.skynetblogs.be

 

Commentaires

quelle folie, cette vie et cette histoire!

Écrit par : patchcath | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Oh! merci patchcath. dure , dure de se remettre à écrire, après une si longue retraite.
mais j'aime Asphodèle, et comme domi n'écrit pas pour le moment à par des commentaires heureusement. Voilà je ne sais pas écrire brutalement, et n'ayant pas d'idées, j'ai plongé dans ce que j'aime le plus, l'écriture romantique. Inspirée par Mireille de Gounoud , j'ai inventé cette histoire.
Voilà tout va bien pour mon mari et moi, le temps qui passe ne nous rajeuni pas, mais c'est la vie.
Je t'embrasse amicalement; Josettelausy http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 08/11/2014

Bonjour Josette!!!!
Comme tu dois m'en vouloir, je ne suis plus venue depuis bien longtemps chez toi, je suis d'ailleurs surprise de constater que tu es revenue à tes anciennes amours question plateforme de blogs ;)
A vrai dire je rencontre dans ma vie privé de grosses turbulences au point que je vais prendre deux semaines complètes de vacances pour me ressourcer , j'ai perdu beaucoup de mon énergie et de mon sourire pour le moment, j'ose espérer de jours meilleurs à mon retour!!!
Suis contente que tu ais retrouvé le chemin de chez Asphodèle, j'imagine qu'elle avait laissé derrière elle quelques pétales pour te guider!!!
Bravo pour ton texte, tu es toujours aussi inspirée je vois!!!
J'espère que ton Pierrot se remet de sa dernière chute!!!
Bisous ma chère Josette et à très bientôt!!!
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Oh, mon ami Domi, Je suis désolée de te savoir en méforme, tout celà pour des problêmes
chez toi. Moi ça va à peu près, je suis tombée il y a 1mois de celà, sur mon déambulateur, lorsque je sortais de la supérette, les sacs très chargés sur le siège et dans le panier, J'ai voulu le remettre droit mais trop lourd il m'a entrainé et nous sommes tombés. Je ne me suis pas blessée, mais j'ai été secouée.J'ai été secourue par des automobilistes 5, en tout, très gentils il m'ont aidé et je suis rentrée.
mais depuis je suis fatiguée, plus le vaccin de la grippe, Je ne suis pas cent pour cent.
Voilà à part ça il fait très beau, mais frais, on est en novembre, et la neige ne nous est pas annoncée. Voilà je t'envoies des gros bisous et souhaite que la vie te fasse reprendre le sourire. Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 08/11/2014

Oui la toile colorée attire l'oeil de façon très agréable tout comme le texte.
Bonne journée

Écrit par : Dame mauve | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Oh ! merci Dame Mauve, très gentil ces quelques mots je suis très touchée.
J'aime l'opéra et notamment, Mireille de Gounod, alors je me suis inspirée de cette histoire , et j'ai écris à ma façon. Mais à par les prénoms, je n'ai pas copié quoique ce soit. Merci et gros bisous. josettelausy http://marrainesuisse.skynetsblog.be

Écrit par : marrainesuisse | 08/11/2014

Une histoire d'amour avec le bruit des cigales en fonds sonore ;-)

Écrit par : Valentyne | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Merci Valentyne, très gentil de m'envoyer un commentaire, j'aime beaucoup écrire des textes chez Asphodèle ou une autre, J'aime beaucoup faire des blogs de photos, mais aussi d'écritures. Oh! je ne me vante pas car c'est bien souvent un peu mièvre, mais j'aime faire celà.
Je vous souhaite une bone nuit et vous envoie un bisous de la Chaux-de-Fonds dans le Jura Neuchâtelois josettelausy marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Chère Josette...l'histoire d'une fille qui rêve d'un monde où tout serait amour ?
Ah oui, elle me parle terriblement au coeur, cette Mireille que je ne connais pas, c'est un peu ma soeur, moi qui chante l'amour à longueur de temps...
Merci pour cette belle histoire...

Écrit par : celestine | 08/11/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour ce gentil commentaireJe suis toujours très heureuse lorsque j'en reçois.
J'espère vous avoir encore sur mon blog.
Bisous et dormez bien.

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Comme je suis de Nimes, vous comprendrez que cette histoire un peu triste me touche, Frédéric Mistral a enchanté mon enfance (et m'enchante encore )
Bon dimanche

Écrit par : monesille | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir, un petit coucou et un grand merci pour votre commentaire. J'aime Nîmes J'y ai souvent fait des visites avec mon mari, des séjours de 3 à 4 jours, ou d'une quinzaine.
C'est une ville magnifique pleine d'histoires du passé et des vestiges romain. Dont les Arênnes, qui sont magnifiques. Nous y avons assistés à une novillada, moi j'ai aimé, mais je connaissai, mon mari c'est levé et ma dit on se retrouvera sur la place. Voilà
Bonne et douce nuit pleines de rêve, et de douceur.avec un bisous de ma part.
Josettelausy
adresse email: pierre-boni@bluwin.ch mon lien URL. http://marrainesuisse.skynetblog.be

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Une correspondante, de Nîmes, c'est super, voilà une ville merveilleuse, vivante qui nous parle quand on se promène dans ses rues animées.J'adore Nîmes. Moi je suis niçoise, mais j'habite en Suisse dans le Jura, depuis 61 ans. Je suis mariée depuis 59 ans à un Gros suisse......142kgs, 1m 82. Moi, j'aurai 84 ans le 20 décembre, à la fin de cette année. Losque j'habitai Nice, qui reste très fort dans mon coeur, puisque c'est ma ville, je travaillais à l'Opéra de Nice comme choriste, et nous venions souvent étoffer le choeur de l'opéra de Nîmes, pratiquement toutes les années. Puis les Weekend prolongé mon mari et moi descendions à Nîmes, faisions une balade dans le pays d'Arles, et le soir nous nous mélions à la foule dans la rue....? ou l'avenue Nationale, et dormions sur la place où il y a les Arènes, et mangions dans une brasserie près des arènes.Que de beaux souvenirs nous sommes trop agés maintenant, nous ne quittons plus beaucoup notre appartement, mais nous sommes ensemble et c'est ce qui compte. Voilà ma petite histoire, merci de me lire et que toutes vos nuits soient peuplées de beaux rêves et de belles histoires du Languedoc, ou Provençale.
josettelausy marrainesuisseskynetblog.be

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Coucou Josette, ma payse !

Je suis revenue ! 5 mois d'absence mais j'en avais besoin !
J'ai lu les nouvelles de votre santé..Faites attention à vous vous tous les deux
Je t'embrasse ma Josette

Écrit par : Ghislaine | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

Coucou mon amie des premiers jours sur ton blog, Comme tu m'as manqué, que c'était long.
Pour tenir aussi longtemps fallait que ce soit très important, et lorsque je pensais à toi (souvent), je me disai:< mais plus le temps avance plus je perds ma payse et son amitié.>, Je venais une fois par semaine sur ton blog mais rien ne changeait.
Enfin tu es là et de temps en temps j'espère de tes nouvelles.
Très gros bisous mon amie de la niçoise, qui vieillit rudement vite.
Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Je suis vraiment contente Josette que tu aies retrouvé comme une grande le chemin des Plumes ! Dominique était bien occupée et moi aussi après un séjour à l'hôpital (rien de bien grave mais des contraintes) ! J'apprends que tu es tombée, fais attention, les chutes sont toujours "secouantes" !
Quel bel univers cette Mireille de Gounod, l'arlésienne et cet air immuable du midi, de ses traditions ! Tu le racontes à ta façon, avec tes émotions et c'est ça qui est beau ! Bises Josette et bon dimanche ! :)

Écrit par : Asphodèle | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

Merci Asphodèle Ton blog est merveilleux, mais je suis resté longtemps sans écrire, mon mari a eu une période de santé tres difficile, Maintenant il va mais il a baissé, et moi aussi, car j'ai dû faire face à beaucoup de chose, seule pendant l'été où tout le monde
était en vacances. maintenant il va mieux, et c'est moi qui ais des problèmes Ah! la vieillesse c'est comme ça. mais je m'accroche, et j'avoue que j'ai un peu bidouillais dans mon texte, Heureusement que j'ai pensé à ma chère Provence et là Mireille m'attend, toujours fidèle. Voilà gros bisous, chère Asphodèle, j'aime tes plumes, elles sont parfois vengeresse, mais je ne sais pas écrire dur et la méchanceté me rend triste.
Merci de m'accepter comme je suis, trop vieille pour changer. Mais la Mireille est morte pour avoir un amour impossible, et je l'aime ainsi que son Vincent.
Bisous de josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

Et bravo pour tes illustrations, le tableau non signé est magnifique et "colle" au plus près de ton texte !

Écrit par : Asphodèle | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

Merci pour le tableau. J'aimerai savoir à qui il appartient, j'ai l'impression de l'avoir volé, mais je le trouve magnifique. Bisous de Josette

Écrit par : marrainesuisse | 10/11/2014

en lisant je me disait bien que ce conte allait mal finir !
Dommage cela mériterait d'être plus long et comme je suis fleur bleue que cela se termine bien. Très belle images !
Avec le sourire

Écrit par : Lilousoleil | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

mais oui pourquoi pas aussi sur mon blog. j'aoi mis un commentaire sur votre blog que je trouve merveilleux. Gros bisous de josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

Bonjour Josette
Avec les Plumes de Miss Aspho on fait toujours de belles découvertes.
Ton texte chante notre Provence, j'entendais même les cigales, et le Mistral !
Ca fait un bien fou d'écrire et de lire les autres Bloguinautes. On y danse dans cette ronde d'écriture, comme ta Mireille !
Porte toi bien et ne chute pas encore...
Bises de Lyon

Écrit par : Soène | 09/11/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour mariaguette, . Oh oui le mistral souffle beaucoup dans cette belle Provence. Il y a encore des magnianarelles, parce qu'il y a encore des plants de murier, de vers à soie pour les soiries de Luxe des grands couturiers, soie qui est encore tissée à Lyon.
Merci pour le commentaire, c'est très gentil.
Bisous de la marrainesuisse, josettelausy.

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

Merci Soène, je suis heureuse de lire ton commentaire, Non j'espère ne pas tomber, j'en ressens encore les conséquences. J'aime écrire, et quand l'inspiration me fait défaut, je me réfugie, chez Frédéric Mistral je retrouve l'inspiration, mais je ne copie pas.
J'aime l'Opéra de Mireille écrit pas Ch. Gounod, c'est un opéra qui ne viellit pas tout comme Carmen de Bizet. Si par manque d'inspiration je cherche dans les poèmes français, je trouve en moi le texte , mais je ne copie pas.
Voilà gros bisous de Josettelausy, et un grand Merci

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

j'aime beaucoup les illustrations qui égayent si bien ton texte... j'entends les cigales et le vent souffler dans mes cheveux !

Écrit par : marlaguette | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

un petit mot que mon blog me réclame pour toi alors voilà à la prochaine fois.
un autre bisou de Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

Eh ben tu vois que tu en as des admirateuses
Gros bisous les Meuqueux d'la Tchaux

Écrit par : H-IL | 10/11/2014

Répondre à ce commentaire

Coucou mon ami H-IL. tu vas bien. Je n'ai toujours pas mon nouvel ordinateur, [patience et longueur de temps, font plus que force ni que rage]. mais c'est à toi que je pense en écrivant cette phrase qui est d'une fable de La Fontaine, Parce que tu en a eu du courage et de la patience, mais j'espère que tu es maintenant en bonne santé, et que tu as du courage, et de la force. Ta Jonquille a aussi beaucoup de courage, et pourtant elle a dû se faire beaucoup de soucis.
Bon je vous envois des gros bisous, et après avoir subi la sagesse de mon mari qui m'a dit:< Si Hil l'avait eu en premier, l'ordinateur n'aurait pas été masacré par des bons à rien.> et si je l'avais donné à mon petit fils c'était la même chose, mais toi tu étais malade, et Jonas a beaucoup de travail.Voilà gros bisous à tous les deux Josette

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

Merci pour cette belle histoire, elle sent bon le thym et le romarin, une jolie toile de folie

Écrit par : la fllibust | 11/11/2014

Répondre à ce commentaire

Wouha ! Je vous imagine en flibustier, avec le bandeau sur l'oeil bien sûr, et le chapeau que je ne saurai décrire, mais je l'ai dans l'oeil! Si vous revenez me voir sur mon blog, envoyez moi un gif coiffé comme un flibustier.
Voilà vous êtes le dernier de la liste, et je vous souhaite le bonsoir, J'espère avoir à nouveau un petit mot de votre part. En tout cas ça me plait. Un grand salut, chapeau bas et révérence grand siècle sur votre bateau comme un pirate des caraïbes.La prochaine fois ce sera sabre au clair! !. Mais ayant eu deux fils qui ont joués au flibustier, c'était mieux que corsaire pour eux. Maintnant, ils n'ont plus l'âge de jouer à ces jeux,
Merci et un grand salut de Josetelausy 84 ans le 20 décembre.

Écrit par : marrainesuisse | 11/11/2014

bonsoir-
hélas toutes les histoires d'amour ne se terminent pas gaiement-
bravo pour cette participation !!
bonne soirée- il est tard- je file !!
bisous !! à bientôt !

Écrit par : LADY MARIANNE | 12/11/2014

Répondre à ce commentaire

Oh! c'était si gai que ça? moi j'aime les contes de fée, oÙ la bonne fée gagne sur les autres, qui font du mal. Je suis une mauvaise conteuse je sais, je n'ai pas l'âme du poète, je sais aussi, mais la réalité de la vie m'est pas si belle, et puis si tu connais la Mireille de Frédéric Mistral, son père ne l'aime pas, il la brutalise, et elle doit travailler, comme un ouvrière, elle trouve en cachette l'amour avec Vincent le vanier, il est pauvre mais il l'aime et la protège, hélàs pour prier elle doit aller aux Saintes-Maries de la mer, et elle habite loin à plusieurs kms et pour celà elle doit traverser le désert de la Crau ( Crau vient de craie,)Seul des arbustes y vivent comme le thym, la sariette, le romarin, et j'en passe. Et le soleil est méchant en aout, Il l'a pique de ses rayons, elle fait une chute et meurt d'une insolation. Je ne pouvais pas finir comme celà et puis c'était de la copie plagier Fr. Mistralje .je l'aime trop, c'est un poète, et un écrivain qui chante dans ss textes la Provence, on sent à travers le mistral qui souffle, le thym, le romrin, la sauge, ceci pour les herbes, et la lavande, fleurs qui nous exacerbent les sens et mmettent les jeunes filles en émoi. ouffff!Pardon. Bonne soirée et gros bisous d'une Josette un peu folle ce soir. Josettemarrainesuisse.

Écrit par : marrainesuisse | 13/11/2014

Répondre à ce commentaire

Tu as très bien résumé l'histoire de Mireille à ta manière, ce qui lui donne du cachet. :D Les images habillent élégamment ton texte. :D J'aime bien. :D

Écrit par : ceriat | 30/11/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.