26/06/2014

Une poésie apprise à l'école en 1942

DSCN0011.JPG photo  adaptée pour logo, marrainesuisse.jpgVoici un poème dédié à Jeanne d'Arc, dite Jeanne la Pucelle

Qui bouta les Anglais hors de France , et sur

l'ordre de l'Êvêque de Beauvais qui était alors chef de l'Inquisition,

Elle est déférée au tribunal de l'inquisition, elle est

meuse-5.jpg

  déclarée hérétique,et relapse, Elle est brulée vive en 1431.A la suite d'ûne enquête voulue par Charles VII, elle est réhabilitée en 1456.

Jeanne a été béatifiée en 1909 et canonisée en 1920.

Charles Peggy lui a consacrée plusieurs odes et poèmes dont celui que je vous pose aujourd'hui, et que j'ai appris à l'école en 1942. 

Il s'intitulle: Adieu à la Meuse.

Adieu Meuse endormeuse, et douce à mon enfance,

Qui demeure aux prés oû tu coules, tout bas,

Meuse, adieu, j'ai déjà commencé ma  partance

En des pays nouvaux où tu ne coules pas.belleray-couche-soleil-au-chemin-peupliers-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Voici que je m'en vais en des pays nouveaux

Je ferai la bataille et passerai les fleuves

Je m'en vais m'essayer à des nouveaux travaux

Je m'en vais commencer làbas des taches neuves

 

belleray-dimanche-octobre-belleray-3.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et pendant ce temps là- Meuse ignorante et douce

Tu couleras toujours, passante accoutumée

Dans la vallée heureuse où l'herbe vive pousse

 Meuse inépuisable et que j'avais aimée.

belleray-vue-village-prairie-2.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Tu couleras toujours dans l'heureuse vallée

Oû tu coulais hier, tu couleras demain

Tu ne sauras jamais la bergère en allée

Qui s'amusait enfant à creuser de sa main

Des canaux dans la terre, à jamais ecroulés.

domremy-la-pucelle-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La bergère s'en va délaissant les moutons

Et la fileuse va délaissant les fuseaux

Voici que je m'en vais loin de tes bonnes eaux

Voici que je m'en vais bien loin de nos maisons.domremy-la-pucelle-01.jpg

 

 

la maison de mon Père où j'ai filé la laine

Oû les longs soirs d'hiver, assise au coin du feu

J'écoutais les chansons de la vieille Lorrain

Le temps est arrivé que je vous dise Adieu.

 

585956_jeanne_darc.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

512_domremy_la_pucelle_monument.JPG

 

                                                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

18595-1.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Maison de pierre forte, où bientôt ceux que j'aime

Ayant su ma partance et mon mensonge aussi

Vont désespérement, éplorés de moi même

Autour du foyer mort prier à deux genoux.

  Autour du foyer mort et trop vite élargi.                                                                        

 

18595-2.jpg

                                           

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Quand pourrai le soir filer encor la laine?

Assise au coin du feu pour les vieilles chansons,

Quand pourrai- je dormir après avoir prié, Dans la maison fidèle et calme à la prière?

Quand nous reverrons nous? Et nous reverrons nous?

Ò maison de mon père, ô ma maison que j'aime.

 

                                                                           CHARLES PEGUY 

                                                      ( Le mystère de Jeanne d'Arc 1897)

67569722.jpg86337778_o.jpgbasilique_domremy_statues_voix.jpg

pict_md_dnBdYHFnYWU1Ojo@NT0oYH53YGJicCs4bXtgaTNnbG5WT0QMVEdcREpfS0wDGhYbFkJESkYIBQcNAAoVS15K.jpg

              Voilà mon vieux cahier d'écolière, m'a livré ce que j'ai appris et écris sans copier en 1942 c' était un devoir de fin d'année scolaire, où la guerre, désespérait le peuple français,

J'ai puisé photos et gravures sur internet, car il est évident que je ne connais pas la Lorraine.

Et c'est bien dommage, ça me parait bien beau.

Gros bisous à vous tous de josettelausy

http://marrainesuisse.skynetblogs.be

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Commentaires

Je me suis régalée de te lire Josette
Et quelle travail de recherches , de gravures à l'appui
Je te souhaite une bonne soirée ainsi qu'à ton époux
@ bientôt

Écrit par : Rose | 26/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonsoir Rose, quand Jeanne la pucelle, a enendu en songe, une voix qui lui disait de partir sauver le roi de France et son armée, qui se faisait massacrer par les Anglais, elle avait à peine plus de treize ans. Il lui a fallu beaucoup de courage pour faire ce qu'elle a fait. elle n'avait pas 15 ans quand elle a été brulée vive, sur un buchet, par ordre de l'inquisition, de France, ce n'est donc pas les anglais qui l'ont brulés, mais bien les français et les femmes tout près hurlaient au feu la sorcière, et chantaient et dansaient. C'est pas toujours beau l'histoire de France.
Gros bisous mon amie Rose, ton texte, m'est resté sans réponse tout comme le mien depuis longtemps. Ce que j'écris n'est pas amusant- à mon âge ma libido est au repos, je ne peux donc l'exprimer sur le web.
Gros bisous et à la prochaine. josettelausy, http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 26/06/2014

Bonjour et merci d'avoir partagé ce très beau texte! Magnifique travail de rechercher pour toutes ces photos! La plus insolite, c'est le tunnel pour la navigation… Est-ce que vous savez où il se trouve? Peut-être que ça vaudrait le déplacement? Très bonne soirée fm

Écrit par : Florianne | 26/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci Floriane, ton commentaire me fait plaisir, Quand j'ouvre mes cahiers d'écolière, je suis étonnée de ce que l'on apprenait à 12 ans, et je suis fière de l'avoir appris.
Bonne soirée et encore merci
josettelausy http;//marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 26/06/2014

J'ai mangé aux pieds de la Pucelle, à Orléans
Gros bisous et bon Dredi les Meuqueux d'la Tchaux

Écrit par : H-IL | 27/06/2014

Répondre à ce commentaire

merci H-IL, tu as bien digéré, Jeanne la pure, la patriote, l'exemple immortel d'une adolescente
Que toujours les français venèrent, et dont les poètes ont fait de très jolies poèmes, et poésies.
J'espère que ça va et que je pose le téléphone puisque je viens de t'appeller.
Gros bisous et soignes toi bien. Josette

Écrit par : marrainesuisse | 27/06/2014

eh bien bravo chere Josette, sans connaitre la Lorraine ni Jeanne d'Arc, bien entendu, j'ai beaucoup apprecié ton texte et toutes les images, je crois en effet qu'on apprenait beaucoup plus de choses à l'ecole que maintenant , notamment à 12 ans l'année de mon certificat d'études, compliments chere Josette, bonne fin de semaine, excellente santé à vous deux, et grosses bises

Écrit par : jeanine et rené | 27/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour mon ami René, j'ai aussi eu mon certificat d'études, à 12 ans, et après j'ai faits des cours dans une école privé dans laquelle j'ai perfectionné mes études pour avoir un brevet élémentaire, et ensuite j'ai arrêté car je travaillais à l'Opéra de Nice comme choriste. J'étais promise à une carrière de chanteuse lyrique, puis j'ai fait des bronchites à répétitions et j'ai dû abandonné ce rêve. Jusqu'à 20 ans j'ai été choriste, puis je suis venue en Suisse pour chanter dans un café concert, et j'y ai rencontré l'homme de ma vie. Voilà, où le poème de Chs. Peggy m'a amené aujourd'hui. Gros bisous mon ami rené, j'ai toujours et tu le sais une pensée pour Jeanine, et une caresse pour Cannelle. pour toi, un gros bisou de ton amie virtuelle, qui te remercie de ne pas l'oublier. Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 27/06/2014

Bonjour Marraine...... c'est Loula..... comment vas-tu ? nous nous sommes perdues de vue....
J'aime bien ton histoire sur Jeanne d' Orléans..Je te fais un gros bisou

Écrit par : loula | 27/06/2014

Répondre à ce commentaire

Loula le bonheur de te lire. Par mail je t'ai envoyée un message, je ne peux pas te répondre, sur ton blog, je n'y ai pas accés. Une erreur sûrement que je ne peux réparer, j'ai heureusement un droit de réponse sur mon blog belge, que j'apprécie pour sa simplicité. Mon mari m'a acheté une tablette, avec mon ancien blog. Je dois apprendre à m'en servir.Et après je pourrais peut-être l'utiliser. Gros bisous de ton amie, qui a pour toi une grande affection depuis bien longtemps maintenant, même si nous n'avons plus guère de contact. Josette de marrainesuisse

Écrit par : marrainesuisse | 28/06/2014

alors Josette, tu as une tablette. ? et moi hier, j'ai eu un canon numérique 300D... et je suis ravie..

Pauvre Jeanne..... elle était bien jeune pour mourir.... encore une enfant...
à Oran, nous avions aussi la statue de Jeanne d'Arc assise sur son cheval, et c'était face à la cathédrale...
cette statue nous ne l'avons pas abandonnée.... maintenant elle est dans un square de Caen...

et ta santé, ? tu vas bien ? Moi, couci, couça.....

Je ne comprends pas pourquoi tu ne peux laisser un message sur mon blog ?
On attend les orages.....c'est pour cette nuit.... maintenant cela prend presque toujours des allures de fin du monde...
bisous
loula

Écrit par : loula | 28/06/2014

Répondre à ce commentaire

Loula, quel bonheur de te lire, Tu sais je vais aussi couci couça, mais j'aurais 84 ans dans quelques mois. Le temps est maussade et ceci, n'arrange pas cela. En plus comme nous sommes en altitude, il fait frais 12° ce matin. J'ai eu de gros problèmes avec canalblog, et mon petit fils qui m'aidait, me faisait la morale et durement. Alors j'ai changé de blog, mais je pense que je ne suis pas complètement déconnéctée en tout cas pas pour les commentaires. skynetblogs, et un blog plus simple, mais complet, le hic, je peux mettre un commentaire sur tout les blogs sauf canalblog. Il semblerait que je ne suis pas totalement déconnectée.
Dis moi ma Loula, comment va ta santé? Moi je viens sur ton blog, et je vois que tu ne pers pas la main et pour les photos, et pour le dessin, et je suis ravie.
Gros bisous ma chérie, et à la prochaine note, c'est comme celà que les belges nomment les pages du blog, et c'est chez eux que je suis. Je signe Josettelausy, car il y a eu confusion de josette, Bizzzzzzz http:// marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 29/06/2014

Les commentaires sont fermés.