12/06/2014

Coucou, je suis toujours là !

DSCN0011.JPGNouveau cadre pour logo, Marrainesuisse.jpgCoucou, Mumu, As tu de la pluie sinon comment peut aller te coucher dans l'eau? une grenouille en a besoin elle sort pour respirer, mais vit dans des étangs. Y en t'il un pour toi près de chez toi? sinon reste au fond de ta baignoire, mets y des algues et des tout petits poissons le grenouilles aiment bien ça.

Trève de plaisanterie, tu ne te fâches pas n'est ce pas?

Je ne veux pas te faire de peine, c'est à ta grenouille que j'en avais. Pour toi, j'ai pleins de mots à remplir ma page de texte.Alors les voilà

----------------------------------------

Bavoir, matelas, voilier, fourchette,

crème, enlever, multiplier, diviser,

soustraire, ajouter.

""""""""""""""""""""""""""""

Le texte:

&&&&&&&&

 

La petite Fanette, travaille comme servante chez Madame du Chemin De Laville.

Elle est servante, mais est surtout bonne à tout faire. Elle doit mettre un bavoir, à chaque enfant qui déjeune.

Cependant quand elle doit laver le linge, elle aime aller au lavoir

Elle y retrouve les autres servantes qui rient et chantent, tout en battant vigoureusement le linge. Elles le roulent dans le sable chaud tout près de là. Un beau sable blanc au bord de mer, puis elles traversent un terrain caillouteux,  une jolie rivière coule là de l'eau fraîche et douce pour rincer les draps  qui  après être tordu à deux retrouvent, l'herbe verte, sur laquelle

elles étendrons le drap bien blanc. Elles mettront des gros galets, au quatre coins du drap pour que le vent, ne le fasse s'envoler.

Que de rire, que de bonheur, de courses elles ne sentent pas leur fatigue, et les courbatures.

Le soir elles seront heureuses de se blottir dans leur petit lit car le matelas est douillet.

Fanette, ne s'attarde pas à parler avec ses compagnes, elles sont quatre à se partager la chambre qui n'est pas très vaste, et se trouve sous le toît du grenier.

Et oui c'est là que dorment ces filles qui pour la plupart viennent de la campagne.

Fanette rêve, les draps qu'elle a lavé, sont beaux et bien blancs, et petit à petit ils se prennent pour des petits voiliers. Fanette est le capitaine de l'un d'eux. Elle monte les voiles OH! qu'elles sont belles et blanches gonflées par

le vent du large,qui les emporte dans une ile, où règnent  les fées.

Elles sont belles avec des cheveux soyeux, léger, qui volent, et les décoiffent.

Mais qu'elles sont belles nues dans leur tunique, qui s'ouvre largement et découvre des jambes longues et finements galbées.

Fanette se tourne et se retourne dans son lit étroit, ses cheveux étroitements serrés dans un bonnet de nuit  la gêne et lui font mal. mais tout à son rêve, elle les défait et s'enroule dans son drap bien blanc, qui sent bon l'herbe fraiche sur laquelle ils ont séchés.

Un jeune homme vient la chercher il est habillé comme un prince, il l'entraine, vers une table somptueusement garnies, de fruits plus beaux les uns que les autres. Elle mord dans un gros fruit sucré et juteux houm! que c'est bon, puis elle prend une fourchette, pour piquer dans un beau morceau de viande .

Elle boit un nectar fait de vin et de miel, puis mange un énorme chou à lacrème,

Là repue, et anéantie par le sommeil, elle plonge dans le néant.

Elle est réveillée par une gouvernante revêche, et dure.

"Fanette, tu as perdu ton bonnet ,dans ton lit qui est tout défait"

Toute rouge de honte elle tire ses cheveux en arrière et les serre.

son drap est entortillé autour d'elle elle doit l'enlever, mais se prend les jambes dans ce tortillon et manque de tomber. Ses compagnes rient à gorges déployées, et

font multiplier, les bêtises de la pauvre servante. Elle pleure de honte, et se dépèche de faire sa toilette, et de se recoiffer. Elle remet sa coiffe, sa jupe son corsage et son corselet, Elle noue son tablier, et son châle sur les épaules. puis arrive à la cuisine alors que toutes on déjà déjeunés. Il reste un fond de marmite de soupe, quelle verse dans sa gamelle, et mange vite ce qui n'est plus qu'un cloaque de mauvais goût et froid. La cuisinière a pitié d'elle et lui verse un bol de lait chaud qui vient d'être trait du pis d'une vache de la métairie.

Elle court vers son travail qui consiste, à diviser, les couverts en argents pour les frotter et les faire briller, et elle surveille qu'ils aient été bien laver qu'il ne reste pas de crème collée dessus, elle doit aussi frotter les dents des fourchettes, et leur enlever tous les résidus du repas de la veille au soir. Il faut soustraire,les cuillères et les fourchettes à dessert, pour les tremper, un moment, dans un liquide d'eau et de vinaigre.

Puis il faut ajouter de l'eau chaude dans une bassine, et y mettre tremper tout ce service de couverts en argent avant de les essuyer avec un linge propre et doux .

et les ranger soigneusement dans leur écrin.

Quand Fanette a fini ce travail elle est épuisée, et elle songe tout à coup à son rêve merveilleux, fait dans son sommeil, voilà pourquoi elle est si faitigée, dans ce rêve elle a mangée, bue, puis dansé, avec le prince.

un petit sourire apparait sur son visage aux traits tirés, et elle pousse un gros soupir.

A quoi bon rêver, si au réveil il faut redevenir servante..?

Ce texte est écrit par josettelausy, autour des mots posés par MUMU la Grenouille

URL: http://wp.me.p157pV-1QJ.

le 12/06/du moid de Juin. à 23h30.

josettelausy

http://marrainesuisse.skynetblogs.be

DSCN5517.JPG032 Pierrot se repose.jpg029 plein de Jonquilles, au Valanvron.jpg

 

035 depuis l'entrée vue partielle du port.jpg.

 

Commentaires

J'ai vécu ton rêve avec plaisir
Quelle imagination débordante
Tu m'as bien fait rire
Tes photos sont jolies
Je te souhaite un fabuleux
Vendredi
Bisous :)

Écrit par : Rose | 13/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour, mon amie Rose, bien heureuse de ton commentaire, j'ai travaillé sagement, car je devais trouver, le ton juste pour l'époque, et le lieu que je laissai sous entendre. mais j'ai aimé faire ce travail, ça m'a débarrassé le cerveau des soucis de la vie.
Je t'envoies des très gros bisous, et te remercie encore pour ton soutien amical, et ta gentillesse.
josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 13/06/2014

bravo chere Josette, ce récit est plein de tendresse, pour cette jeune servante , la vie n'était pas drôle, mais on pouvait rêver ! jolies photos , les fleurs, le lac et Pierrot bien calé sur son arbre ! j'espere que vous etes en excellente santé, heureux weekend, et grosses bises

Écrit par : jeanine et rené | 13/06/2014

Répondre à ce commentaire

Mon ami René, merci pour ta gentillesse, j'ai aimé écrire ce texte, car je devais absolument, rentrer ces mots qui n'étaient pas évident. Il fallait que je trouve une histoire qui se passait dans le 18ièm ou le 19ièm siècle. J'ai cherché dans ma tête et pas du tout dans des livres ou le dictionnaire, l'essentiel était que cette histoire tienne la route, et ça n'a pas été toujours facile. Bon c'est fait et envoyé,
Bon Weekend, profites bien de tes visites, et vas promener, avec ta Cannelle. La garrigue, doit devenir dessecher, l'été c'est comme ça dans toute la Provence y compris le Var.
Gros bisous mon ami René mets une fleur dans le vase de ma part, à Jeanine, et fais une caresse à Cannelle et à Harry s'il rentre.
Josettelausy, http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 13/06/2014

Un tout BonWik et des gros bisous aux Meuqueux d'la Tchaux

Écrit par : H-IL | 14/06/2014

Répondre à ce commentaire

Mon ami H-IL, merci pour le Wik, et les bisous. Notre week-end,est bien entammé, en ce samedi après midi, mais le dimanche sera calme. Bisous à toi et à Jonquille
Les Meuqueux

Écrit par : marrainesuisse | 14/06/2014

heureux weekend les amoureux de la Tchaux !! bisous

Écrit par : jeanine et rené | 14/06/2014

Répondre à ce commentaire

Mon ami René, tu es très gentil. Ce samedi est un peu frais 17° mais le soleil brille, mais la bise est là, qui est forte et froide, elle vient du nord-est.Sinon tout va bien nos appareil sont réparés, les techniciens de chez Swisscom, sont rapides, et doués. Nous avons des nouveaux combox,
chacun le notre, et des nouvelles télécommande ultra légère et facile à s'en servir.
Bisous Bon dimanche. Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 14/06/2014

**-Bonjour, C'est Micklys-**
"Voilà bien la différence entre le singe et le footballeur. Le premier a trop de mains ou pas assez de pieds pour s'abaisser à jouer au football." (Pierre Desproges)
"Chaque minute en Amazonie, on déboise l'équivalent de 60 terrains de football. C'est un peu idiot. Il n'y aura jamais assez de joueurs". (Philippe Geluck)

Merci de tes visites et de ta fidélité sur mon blog ! Je ne passe pas souvent sur les blogs mais c'est toujours une agréable évasion de visiter le tien !

Désolée du retard mais la SNCF est en grève, de plus, le seul train qui circule a été saboté ! LOL !
Bon c'est fait, j'ai chaussé mes crampons pour la Coupe du Monde de Foot ! Mais il y a un truc que je n'ai pas bien compris ! Je croyais que Madona allait danser la Macarena et que Karine avait de l'eczéma !
Mon mari m'a expliqué que Madona et Karine étaient des joueurs de foot (Maradona et Karim Benzema) et que Maracana était le stade de Rio ! Alors "Si tu vas à Rio......" MDR !
Avec le vent du Nord difficile d'avoir des températures estivales ces derniers ces derniers jours ! Même Poppy préfère la maison ! Neige en Juin, gelées en Juillet ! LOL !

J'espère que tu vas bien ainsi que tes proches !
Je te souhaite une belle semaine ! Bisous ! A bientôt !

Écrit par : micklys | 17/06/2014

Répondre à ce commentaire

Le passage du rêve à la réalité est dur pour la pauvre Fanette! Belle imagination et une écriture bien agréable !

Écrit par : Mumulagrenouillle | 18/06/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.