06/06/2014

Les plumes d'Asphodèle, relevé le jeudi 5 juin 2014

DSCN0011.JPGNouveau cadre pour logo, Marrainesuisse.jpgChère Asphodèle, merci pour tes mots; je crois que je suis dans les temps, je vais les mettre dans un texte,et c'est du travail et du plaisir en perspective.

Voici les mots:        

_____________________

fesse, attendre, richesse, dent, refuser,

doute, Vieillesse, circonspection, vertu,

                                                crépuscule, lune, philosophie, âge, vanité

                                          sérénité, psalmiste, graver, gracile,

                                         grenadine, coccinelle, et Flpperine.

                                            ***************

Je suis inquiète, Manon ma petite nièce n'est pas rentré.

Elle est allée, chez une copine avec ma permission, mais devrait être là

depuis une heure, et chez la copine personne ne réponds au téléphone.

Manon a un portable et nous avons un code elle sait que c'est moi qui appelle.

mais elle ne répond pas.

Oui je soupire, parce que  tu peux préparer tes fesses, tu vas recevoir

une sacrée raclée, ma chère petite nièce.

Je regarde l'heure, attendre n'est pas facile, je m'angoisse. C'est bien

ses parents sont des gens très aisés et ils usent de leur grande richesse,

Pour obtenir des plus grands ce qu'ils désirent. Et moi l'idiote du village

j'ai une dent,contre eux. J'accepte de garder leur fille,à la fin de l'école;

Tous les après midi dès quatre heures je suis à la porte de l'école

pour la ramener chez moi. Et cette fois sa maman, m'a dit qu'elle

allait chez une copine. j'ai eu le nom, l'adresse et le n° de téléphone, qui ne

correspond à rien, (ce n° que vous demandez n'est plus valable)

Oui coucou, ça c'est se fiche de moi et ça me mets en colère,

j'aurai du refuser, après tout quand je ne l'ai pas , je ne sais pas ce qu'elle fait.

mais j'y pense elle a une maman de jour, et j'ai le N° de téléphone

 

Plutôt que me mettre martel en tête je devais me douter, qu'elle se rendait là

sa copine habite le même immeuble.

J'appelle chez Mme Anaïs Bretelles ? " ben oui c'est son nom"

ça sonne mais personne ne répond!

Je crois que je ne peux plus garder cette enfant, la vieillesse fait que je ne suis plus dans le coup!, C'est ça , Et j'aurai dû faire preuve de circonspection,

la prudence est une vertu qui n'est pas une légende!.....

Que faire oh! mon Dieu aider moi!

Elle doit s'amuser comme une folle et ne pas faire attention à l'heure qui passe !  

C'est le crépuscule, oh! mais où pourrai je la chercher?

Déjà la lune se montre làbas, à l'est.

On sonne à la porte, je cours dans le corridor ouvre la porte et voit deux agents de police avec Manon en larmes.

Bonsoir, Manon où étais tu? et que faisais tu.?

Les agents de police m'expliquent qu'il l'ont trouvait de l'autre côté de la ville

Elle s'était perdue et s'éloiganit de son chemin en le cherchant, plutot que s'en rapprocher.

Je me suis rendue compte que je n'avais pas fais preuve de philosophie

ni de prévoyence:

"Voyons Manon, expliquons nous tu veux?"

Tu as quel âge? hein dis le plus fort je n'ai pas bien entendu.

Je n'ai pas la vanité de savoir éduquer une enfant de 11 ans, mais quand même?

Il faut avoir une certaine sérénité pour comprendre ce qu'il peut se passer dans la tête

d'une fillette de 11 ans.

Et j'éssuie ses larmes, et remercie ces deux agents de polices,

Je leur offre un verre qu'ils refusent ils écrivent un procès verbal

de la situation en me citant nom: âge: profession:? retraité!.......

Et sous leurs yeux ahuris, je me mets à rire. ils parlent de façon si monotone,

que l'on dirait des psalmistes. En tout cas je ne suis pas prête

d'oublier toute cette histoire c'est gravé 

à tout

jamais dans ma mémoire.

Cette petite fille gracile qui pleure et ne veut pas dire la vérité?

me demande s'il elle pourrait avoir à boire, un sirop de grenadine !

d'un air très innocent. Et je ne sais toujours pas ce quelle a fait et pourquoi?

Avec sa robe blanche à pois rouge elle ressemble à une coccinelle.

Et me fait l'effet d'une flipperine ? Oui là elle a flippé, que me cache t'elle?

Question sans réponse. Ah!.. ces enfants modernes !!!!

_________________________-

Voilà j'ai fini mon histoire, purement inventée ce soir j'avais de l'imagination.

merci et bonne nuit chère Asphodèle

josettelausy

http://marrainesuisse.skynetblogs.be.

je t'envoies le lin sur ton blog.

Commentaires

Les idée tourbillonnent dans ta tête oupss
Bisous et bonne fin de semaine

Écrit par : Rose | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour ma Rose, je ne peux plus te mettre chez Ghislaine elle rend son tablier définitivement.
ça me rend triste, mais je la comprends. C'est lourd à porter, et puis c'est beaucoup de temps sur son ordinateur., Ton texte est joli, je l'aime mais il faut que je puisse le poser chez Asphodèle, as tu des contacts avec Domi, Asphodèle , Mumu la grenouille, mandrine, et d'autres.
Je vais éssayer de placer ton texte chez Asphodèle, chez qui j'ai écrit ce texte ci.
En attendant gros bisous et bonne fête de Pentecôte.
josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

Je reviens avec mes paroles de comptoir
Dans ma campagne, les vacances scolaires d'été débutaient le 31 juillet .
Cette période signait la fin des épreuves corrigées avec "circonspection"
Jusqu'au 1er octobre, nous avions rendez-vous avec la nature, notre grande "richesse"
Pour la Toussaint, nous n'avions qu'un seul jour, ça c'est "gravé" dans la tête de nos anciens
Le reste de l'année, le jeudi complet nous était réservé comme temps de repos hebdomadaire , pas tant de chichi comme de nos jours à payer les intervenants
Avec "sérénité" les anciens plus âgés nous disent sans "vanité" : à cette époque nous n'avions pas tant de vacances comme les "flipperines" de maintenant..
Les instituteurs étaient contre l'oisiveté, devant un oubli, c'était à coup sûr quelques tapes sur les "fesses" sans aucun risque de procès ..
Garder les moutons occupaient allègrement nos vacances, c'était aussi, la joie de rencontrer nos copines au "crépuscule" venu dans nos quartiers
Au fil des années, à l'adolescence, les galants venaient nous rejoindre, pas pour composer des oeuvres "psalmistes", sans "attendre" , pas de "doute" , ils rêvaient de mots doux.
De nos jours avec l'informatique, c'est place à une drôle de "philosophie"
Au champ de temps en temps, nous nous faisions quelques bisous , c'était bien naïf à comparer de nos jours sans "vertu"
Parfois nos galants avaient des tâches à rendre avant "la lune" à leur père comme arracher des genêts et pas question de prendre le temps de boire une "grenadine" , l'eau de la fontaine toute fraîche faisait l'affaire !!
Hélas, l'amusement pour nous primait avant tout, nous volions dans le bonheur comme des "coccinelles"
Nous étions un peu coquins, nous ne donnions pas notre part au chien "Gracile "
Au jour d'aujourd'hui, les enfants sont scotchés sur l'informatique ou partent de plus en plus loin avec leurs parents.
C'est vrai , les moyens ont bien changé..c'est p't' être pas plus mal non plus ..
Ces nouveaux enfants ne sont pas comme nous, le croissant, la faucille ou le râteau sur l'épaule, mais.. nous un rien nous faisait plaisir, nous étions en communion avec la nature
Et oui, c'était un autre temps et maintenant, on aurait presque une "dent" contre la "vieillesse"
Pour toi Josette mes p'tits mots pour te le dire

Écrit par : Rose | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

oui, je vais donner ton lien, dans un commentaire chez Asphodèle.
bisous josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

coucou, tu as vraiment beaucoup d'imagination!
une histoire qui pourrait être vraie!
merci pour ta visite en Guyane!
moi, j'habite Cayenne...(à 60kms de Kourou.)
à Kourou, pas de bombe atomique, mais la fusée Ariane qui à chaque mission place des satellites en orbite tout là-haut.....pour améliorer les communications et autres technologies modernes...
le décollage, à chaque fois, un spectacle!
et la Guyane n'est pas une île mais une terre en Amérique du Sud.
contente d'avoir fait ta connaissance.
bisous de la guyanaise.

Écrit par : Annick | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjours Annick, pardonnes mon ignorance au sujet de Kourou, bien sur la Guyanne est sur le continent, je sais cela, et Kourou, me rappelait quelque chose, et ça aurait du être la fusée Arianne. C'est vrai que ça a longtemps tourné dans ma tète, sans sortir, puis j'ai eu un tas d'autres choses plus personelle et je n'y ai plus pensé. Merci et pardon.
Quand je pense que tu m'écris de si loin, et que je le reçois comme si c'était de la ville voisine, à 5kms ; C'est quand même bien l'électronique, pour ce rapprochement, nous qui nous servons de nos ordinateurs de façon convenable.
Gros bisous et merci pour ton commentaire. Je suis heureuse d'être reprise pour mes erreurs, car à 83 ans 1/2, j'ai encore beaucoup de lacunes et j'ai le devoir d'apprendre.
josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

bonjour chere Josette, superbe ta petite histoire, et ton angoisse au sujet de cette enfant était contagieuse ! j'espère que vous aurez un excellent weekend, il doit faire beau chez vous aussi ! bonne santé et de grosses bises

Écrit par : jeanine et rené | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci René, je lis tes commentaires toujours avec bonheur, c'est le fruit de mon imagination, car celà ne m'est jamais arrivé, heureusement. Il fait très beau jusque vers 15h 30 puis le ciel se couvre et la chaleur devenait intenable, puis le ciel est un peu brumeux mais il fait chaud, et le soleil passe ses rayons à travers cette légère brume. C'est l'été.......Youpi!
gros bisous, dans cette belle Provence varoise.
josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

Tous les mots sont là, et l'histoire se laisse lire d'une traite...
Quelle jolie expression que " la maman de jour"
Je crois que je l'ai été pendant cinq jours pour mes élèves que j'ai emmenés dans les étoiles...

Écrit par : Celestine | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Celestine, merci pour ton commentaire, Je suis d'accord d'écrire si c'est pour avoir des commentaires,aussi gentil. Oui l'"expression" Maman de jour se dit courramant en Suisse Romande, c'est à dire de langue française. La majoritée de la population de la ville et de la région y compris outre frontière, c'est à dire la France voisine, nous sommes frontalier, et des dizaines de milliers viennent travailler en Suisse, tous les jours. Le travail dans l'horlogerie, en général, ainsi que d'autres usines, pour toutes sortes de choses. L'éxplication serait trop longue.Nous sommes un pays heureux, calme, mais pas ennuyeux.
J'aurais aimer être une élève, chez toi pour aller dans les étoiles, moi je suis souvent dans la lune, mais c'est pas la même chose.
bisous, et merci de m'avoir écrit. josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

Très joli texte et votre inquiétude vous nous la faites vivre au plus profond de nous-même. Je croyais que cette jeune fille avait été kidnappé. La fin est heureuse et c'est cela le principal.
Bon week-end de Pentecôte.

Écrit par : Astrid | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci, non je n'aime pas les Kidnappings, ça laisse des traces dans le cerveau d'une enfant.
J'ai écrit au figuré, mais c'est valable dans le réel.
J'essaie toujours d'avoir une fin heureuse, je ne me laisse pas guider par la tournure du texte, que laisse penser les mots. j'essaie de les intégrer, dans le réel, mais pas dans le drame.
Les enfants, sont ma passion, et nous n'aurons jamais la joie d'être arrière grand parents, car nos deux petites filles sont dans des études très sévères et si elles ont chacune un chéri, il ne faut pas leur parler mariage, et encore moins enfants. Et notre petit fils travaille dans l'informatique et n'a pas de temps à perdre, à faire un enfant.
merci pour le commentaire, et bisou de josettelausy
http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 07/06/2014

Waouh Josette j'adore!!! Tous les mots y sont même Coccinelle et Flipperrine, mais là suis obligée de sourire !!! Ne crois pas que je me moque, d'ailleurs je sais que tu as beaucoup d'humour, c'est pour ça que je me permets ;)
Alors je t'explique. Coccinelle avait donné le mot "réflexion" et Flipperine avait donné le mot : " image" hihi!!!
Mais ton histoire tient vraiment la route, ce que j'adore chez toi c'est qu'on a l'impression d'être en face de toi tant tes mots coulent de source, comme dans une conversation autour d'un bon café ;)
Bravo Josette!!!
Je t'embrasse et te souhaite une douce nuit, chez nous ce soir c'était orage et grêlons.
Domi.

Écrit par : dimdamdom59 | 07/06/2014

Répondre à ce commentaire

J'ai écrit un commentaire chez toi. Je ne sais si tu viens lire chez moi,ton commentaire, mais j'y réponds quand même.
J'ai rit à ne plus pouvoir prendre mon souffle, et j'ai relu les texte et les mots Et oui comme d'habitude, j'ai trop vite lu et n'ais retenue que coccinelle et flipperine. Comme ce sont des pseudo, et je demande à ces deux dames de bien vouloir excuser mon erreur.j'ai pas lu la suite ou le début, j'sais plus. Bon ce qui est fait est fait ce qui est dit, n'est pas dit?..... Faut tourner 7x la langue dans sa bouche avant de parler, mais quand on tape sur le clavier de l'ordi?
On fait quoi? Ont relit pauvre bécasse que je suis.
Bon je t'embrasse, très fort, et te dis "attention, à tes fesses, si tu n'es pas plus sâge.
josettelausy
http://marrainesuisse.skynet.blogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

bon dimanche à vous deux, on nous promet 36°, mieux vaut rester à l'ombre ! bisous

Écrit par : jeanine et rené | 08/06/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour René, le dimanche est passé, nous sommes descendu au bord du lac, et avons mangé au resto du port du petit Cortaillod. Puis on s'est assis sur un banc, à l'ombre et avons attendu une bonne heure, avant de remonter à nos 1000m par le chemin des écoliers. On aurait mieux fait de prendre le chemin le plus court. J'ai cru que mon Pierrot allait tomber dans les pommes en arrivant. Bon la voiture au garage, nous avons rejoint notre logement et nous sommes reposés.
Il faisait 30° dans l'appartement toutes fenêtres ouvertes. Il fait aussi très chaud aujourd'hui, ça sent l'orage.
Gros bisous mon ami René je viendrai te rendre une petite visite sur ton blog plus tard. je dois sortir. Tu sais pour qui est ma pensée n'est ce pas?
josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

Bonjour ma chère Josette,
Je ne suis pas en avance mais l'organisation des Plumes, rentrer les liens de tout un chacun, écrire mon texte (eh oui j'écris moi aussi !!!) puis la "lecture" tout le samedi, donc je fais en deux jours maintenant ! J'ai ri quand j'ai vu Coccinelle et Flipperine qui sont deux personnes adorables et non pas des mots imposés mais ça aurait pu !!! Ne crois pas que je me moque, bien au contraire, je suis admirative de ta constance et de ton imagination débordante ! Heureusement que cette histoire est une fiction, quelle tristesse les enlèvements ou autres drames qui touchent les enfants...
Alors, je t'explique pour le lien : chaque texte, chaque billet que tu publies a un lien personnel : en plus du lien de ton blog, viennet s'ajouter les dates, titres et toi sur ta plate-forme skynet, après le titre, un n° suivi de html, je te le montre, normalement il s'affiche dans ta barre URL, en haut à gauche de ton écran quand on a cliqué sur le TITRE de ton billet, ça donne ça : http://marrainesuisse.skynetblogs.be/archive/2014/06/06/les-plumes-d-asphodele-releve-le-jeudi-5-juin-2014-8207425.html
En fait, quand tu as fini de taper ton texte, tu cliques sur publier et tu relis ton texte, c'est là que ton lien s'affiche en haut à gauche avec tous les détails. Tu le copies et tu fais "collé" quand tu le déposes dans mes commentaires ! On peut aussi programmer et l'avoir avant que le texte ne soit publié mais là je pense que c'est un peu compliqué, je ne connais pas ta plate-forme donc je ne peux pas t'expliquer en détail. Tu en sais déjà pas mal pour aujourd'hui !!! :lol:
Ici aussi, dans l'ouest de la France où je vis (en Vendée), il fait très chaud et le soir, souvent des averses orageuses éclatent, ce qui rafraîchit un peu pour la nuit ! Pour le moment il fait trop chaud pour sortir, sauf quand je vais à la mer qui n'est pas loin mais je ne peux plus conduire donc il faut que j'ai des amis qui m'y emmènent, et ce n'est pas tous les jours que ça arrive ! Je vais rester à l'ombre avec un livre et te souhaiter une bonne continuation de ce beau dimanche ! Je te fais de gros bisous chère Marraine et ne t'inquiète pas trop pour les liens, je viendrais le chercher si tu n'y arrives pas, ce n'est pas un souci ! :D

Écrit par : Asphodèle | 08/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci Asphodèle, et j'ai relu avec soin tes indications pour le lien. Si j'ai bien compris (pas sûr) je ne dois plus mettre ce que j'écris croyant bien faire en haut de ma page, mais en bas.
avec mon lien.? Si ce n'est pas celà, faut que je relise ce que tu m'expliques si gentiment, et et que je l'écrive sur mon calepin. Oui octogénaire, c'est pas facile de l'être! mais je fais avec, et merci de me reprendre, j'accepte tout, sauf d'être ignorée, ça c'est une chose qui me frappe au coeur.Je me bats pour garder ma cervelle en forme, ma maman est morte de la maladie d'alzheimer, et c'est un souvenir qui me poursuit, car losque nous descendions à Nice et allions la voir elle me disait " Bonjour Madame, et me demandait si je lui avais amené une boite de biscuits." Puis me racontait que sa fille ainée habitait la Suisse, et ne venait jamais la voir"
Je n'en écris pa plus ça me rend malade. pardon de t'avoir écrit celà,
J'ai (écris) , ce verbe je ne sais combien de fois. tant pis, je ne corriges plus rien.
merci Asphodèle, et si je peu t'écrire d'un façon plus privée, tu me diras où je peux le faire.
Sinon je ne le ferai pas. Bisous de josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

Une histoire qui finit bien
:-)
Ma fille a 12 ans et je suis souvent inquiète des qu'elle a 5 minutes de retard ... Tes mots sonnent juste :-)

Écrit par : Valentyne | 08/06/2014

Répondre à ce commentaire

Oui, j'ai été Maman de deux garçons, qui sont des hommes maintenant, et l'ainé a un fils qui est un homme responsable, et mon fils cadet a deux filles qui sont des femmes, responsables . Alors je ne pouvais pas m'inspirer, d'elles, j'ai laissé aller mon imagination et les mots m'ont inspirés le texte. Voilà la fin de l'histoire. quelques fois je me mets en texte dans une histoire un peu vague ou farfelue, c'est quand mon inspiration me fait défaut. Sinon ça va tout seul.
Tu sais les gamines de 12 ans préparent leur adolescence, et pour elles ce n'est pas toujours
facile, alors elles inventent n'importe quoi, Et c'est là, que les mamans doivent faire marcher leurs méninges à toutes vitesses, pour ne pas tomber dans le piège, et remettre les pendules à l'heure. la plupart du temps elles ne font rien de mal, elle s'attarde avec une copine et se racontent leurs petits secrets. Elles ne pensent pas à l'inquiètude de leur Maman.
Et souvent pour l'une d'elle, c'est pas grave, elle s'en fiche, [ma maman ne s'occupe pas de moi, elle travaille]
Je comprends ton inquiétude, c'est toujours très difficile d'être MAMAN.
Merci pour ton commentaire. bisous josettelausy http://marrainesuisse.skynetblogs.be

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

Quelle angoisse pour une histoire qui se termine heureusement bien. Belle semaine

Écrit par : patchcath | 08/06/2014

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est angoissant pour une maman de ne pas voir rentrer, son enfant. La ville ou même un village, sont source de souci et de problèmes pour les parents quand ils ne peuvent pas aller chercher leur enfant à l'école.J'aurai tendance à écrire au jour d'aujourd'hui, puis non à mon époque ma grand-maman maternelle, venait me chercher à la sortie de l'école, et si je ne la voyait pas c'est moi qui était en souci. J'aime les histoires qui se terminent bien, mais il faut aussi savoir écrire autre chose, et là comme je suis d'un naturel optimiste, mes histoires finissent souvent bien.
Belle semaine pour toi aussi. Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

beaucoup de vérité dans ce texte

Écrit par : evalire | 08/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci c'est vrai, je lis les journaux, et quelque fois un fait divers me frappe, et reste dans ma tête. si c'est nul je l'oublie mais c'est souvent grave et je me mets à la place des parents.
Voilà c'est aussi simple que ça.
Et il y a des vérités que je lis au sujet de parents inconscients, qui me mettent en colère, et mon mari se fâche après moi.(après tout ça ne te regarde pas ce n'est pas la peine de te mettre dans des états pareils) Il n'a pas tord mais il n'a pas raison, car s'interesser aux autres, c'est vivre, et montrer son inquiétude face à la légèreté de certains parents, me met en boule.
Merci pour ton intèrét, et ton commentaire. amicalement Josettelausy.

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

Heureusement qu'elle a été retrouvée. :D Pauvre grand-mère, je la plains. ;-) Très beau texte. :D J'aime beaucoup. :D

Écrit par : ceriat | 09/06/2014

Répondre à ce commentaire

Merci Cériat, oui heureusement, j'aime les fins calmes et heureuses.
bisous et bonnes semaines Josettelausy

Écrit par : marrainesuisse | 09/06/2014

ah tres bien vous avez fait une belle promenade, mais il fait de plus en plus chaud, quand je sors avec Cannelle, j'amène de l'eau, c'est indispensable !j'espère que vous allez bien, j'ai passé les jours de fête avec la famille d'ici...et je suis allé voir mes amis des Issambres, lui est tombé d'une echelle et s'est fracturé deux vertèbres, rien que ça ! il en a pour trois mois pour s'en remettre ! à nos âges, il faut eviter les imprudences !! je vous souhaite une bonne et heureuse semaine, bisous

Écrit par : jeanine et rené | 10/06/2014

Répondre à ce commentaire

Oui à nos âge nous devons faire attention, Toi tu fais attention n'est ce pas, Dimanche a été un jour magique, à tout point de vue, descendre au bord du lac de Neuchâtel est un vrai bonheur, mais prendre le chemin des écoliers pour rentrer était très imprudent. Heureusement nous sommes rentrés sans problèmes, mon mari est un chauffeur hors pair. Il fait très chaux, hier au soir nous avons eu droit à un orage, qui a éclaté sur le Doubs seulement quelques gouttes en ville, mais quel fracas.
Gros bisous et à la prochaine fois. une pensée pour ta Jeanine, et caresses à tes compagnons.
Bisous de Josettelausy.

Écrit par : marrainesuisse | 10/06/2014

Les commentaires sont fermés.