13/03/2014

Mots d'argots dans un texte, donné.... par Ghislaine

Bonjour, tranquillement, assise devant la table à la cuisine, je lis, mais rien ne me reste dans la tête je suis préoccuppée, ma fille ne rentre pas.

Ah! la porte  de l'appartement, s'ouvre avec précaution voilà ma Nana qui entre.

C'est toi Elsa? oui maman, alors amènes toi, on va parler toutes les deux.

Un soupir, puis des pas hésitants, et sur le pas de la porte de la cuisine, ma fille.

Mais, qu'est ce qui lui est arrivé.? Mon sang  ne fait qu'un tour!...

Expliques toi Elsa, allez, vas y !.... fais voir ta figure, mais t'as reçu une baffe?

Non , maman c'est l'Mimile qui m'a flanqué un Gnon....... un quoi? un gnon, un coup de poing!...Mais tu as 13 ans, tu es mineure, j'téléphone à la police, pour l'envoyer au

Gnouf, il est majeur lui non? oui Maman, mais son père c'est un flic.

Là je pousse un énorme soupir, C'est vrai que notre quartier n'est pas reluisant, c'est un vrai

Guetto, les murs sont tagués, et lépreux, les vitres en majeure partie cassées,

y a des Gus pas très catholiques, enfin.. pas du tout même,alors qu'est ce qu'une greluche

de 13 ans en guenilles qui plus est parce que c'est comme ça qu'il faut s'habiller

et ce p'titgringallet qui a des guibolles comme des manches à balai. Ho! mais c'est qui me prend les nerfs à moi, j'vais lui en foutre, j'prends un tape tapis et je me lève de ma chaise.

ma fille se met à pleurer, "Non  m'man fais pas ça, y va te tuer, c'est pas un guignol tu sais

c'est un dur ; un vrai de vrai, , fais pas ça, je suis de son côté j'suis peut-être une gourde

mais je l'aime j'l'ai dans la peau, j'suis à lui.

Là! silencieuse, je me r00116  rue Rossetti.jpgassoies. je tremblais des pieds à  la tête, mais pourquoi il m'arrive ça?, Elsa, ma fille treize ans déjà femme? c'est pas possible? je fais un cauchemard.

Elsa, écoutes moi, tu me racontes des coneries là pas vrai?

Non maman, c'est vrai: Tu as fais l'amour avec lui? oui Maman!

Je me suis levée de la chaise j'ai pris la bouteille de vin rouge, et j'ai bu au goulot jusqu'à plus soif. ma vie n'avait plus de raison d'être, j'étais une mauvaise mère, j'm'étais pas occuppé de ma fille, j'étais une mauvaise épouse, mon mari est parti avec une autre nana

et Sûr, elle était prévue pour le trottoir, mon bébé, c'est pas vrai, ça arrivera pas!....

Sâoule, je glisse par terre, et je m'enfonce dans mon ivresse: C'est le noir absolu, je sens vaguement que l'on me soulève puis plus rien.........

J'en reste là, la fin de cette histoire inventée de toute pièce, me laisse un vide

ça existe dans le monde des histoires vraies comme celle que j' ai imaginé, et écrite

pour ce jeu. Je ne sais pas si j'ai su l'écrire comme je le devais, mais c'est allé tout seul.

Heureusement, ce n'est qu'invention de ma part, et j'ai deux fils, que j'aime.

Salut mon amie Ghislaine.

 

 

Commentaires

Quelle imagination , tu devrais écrire un livre
Et puis tous ces mots d'argot judicieusement glissées dans ces phrases
bravo
@ bientôt

Écrit par : Rose | 13/03/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour Rose, c'est mon souhait de ce matin radieux chez nous. On nous annonce des nuages dans la journée, et de la pluie à partir de demain, mais nous prenons le temps comme il vient. Jr prends trop à coeur ce que j'écris, et j'en avais mal au creux de l'éstomac, je ne suis pas une bonne historienne, non non. Lorsque que je lis Ghislaine, je me dis que ça!. c'est du grand art, Bon je passe un bon moment, et j'avoue que je n'ai pas trop à réfléchir.Mon histoire est écrite mes mots sont placés, le reste?.....
Gros bisous et bon weekend, mon amie Rose, je crois que demain et dimanche sera jour de repos pour mon ordinateur.

Écrit par : marrainesuisse | 14/03/2014

ah tu m'as fait bien rire ! ton histoire est bien amenée, on est dedans, on y croit, je sais bien qu'il n'en est rien ! mais c'est bien écrit ! j'espère que vous allez bien tous les deux, bonne fin de semaine, bisous

Écrit par : jeanine et rené | 14/03/2014

Répondre à ce commentaire

Ah! René ce qu'il faut pas faire dans la vie, oui mon histoire est de pure invention, heureusement, car si je devais vivre celà, je crois que je préfèrerai partir pour un monde meilleur.J'avoue que je suis restée un peu vide et dans une espèce, de grisaille.Mais heureusement ça n'a pas duré.Je n'aime pas le romantisme à l'eau de rose
mais je n'aime pas le sordide, et là je me suis servie.
Je te souhaite un très bon Weekend, avec ta famille parce que je sais maintenant, que tu ne reste pas seul. va dans la garrigue, avec ta Cannelle et prens un bol d'air, Respire le parfum de cette garrigue qui maintenant est petit à petit habillée de printemps. et avec Jeanine dans ton coeur, écoute le pépiement timide des oisillons, qui s'ils ne connaissent pas la cage, sont en danger tout le temps, car il y a des prédateurs partout hélàs. Et ces tendres petits volatiles sont une proie idéale. mais c'est la nature et tant que ce ne sont pas les humains, qui les tuent.!!!!!Gros bisous de tes amis de Suisse mais particulièrement de moi, la niçoise.

Écrit par : marrainesuisse | 14/03/2014

merci pour ces gentillesses qui me touchent vraiment, chere Josette, c'est ce que je vais faire ...on respire un peu pour notre ami H-IL, figure toi, que j'ai un petit fils à Montana, à l'école hotelière depuis le debut de l'année, je pense à lui, car H-IL est aussi à Montana ! sans doute irais je dans l'année "les" voir !! bon dimanche; je vous souhaite une excellente santé, toutes mes amitiés et de grosses bises à la Niçoise !

Écrit par : jeanine et rené | 16/03/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour mon amie Josette
Mais il est parfait ton texte ! tu ferais une bonne écrivaine.......
Je pense que tu es comme moi, que tu peux écrire sur tous les sujets.........
Je suis contente de te compter parmi ma bande Josette , tu es prolixte et imaginative
je te fais plein de gros bisous et je suis heureuse que tu aies tes fils pour veiller sur toi gros bisous ma gentille et adorable Josette

Écrit par : Ghislaine | 16/03/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.