01/03/2014

Pour l'atelier d'écriture de "Ghislaine"

Bonjour, on dit que faire et défaire c'est tou.jours travailler.
C'est ce qu'il vient de m'arriver. j'ai effacé mon texte, sans le vouloir alors je recommence.
Le temps est capricieux, mais les gens le sont aussi. Figurez vous que je m'installe, pour écrire une histoire devant mon clavier de l'ordinateur
Et ""dring"! on sonne à la porte, je ne suis pas en tenue idéale pour ouvrir
, car, je ne suis pas en très, bonne santé.
Alors, j vais voir par le juda à la porte qui vient me voir et c'est un homme et une fem
me avec, une drôle d'allure.
Je n'
ouvre,pas, et sans faire de bruit je retourne dans mon salon. On sonne encore, on insiste, mais je ne réponds pas
Ces gens resemblent à des romanichels,
non je n'ouvre pas. j'appelle le 117 c'est la police, et leur demande ce que je dois faire, je leur explique mon problème, et ils se montrent très gentils et me disent surtout n'ouvrez pas.
Me recommande de ne pas rester derrière la porte, j'attends. assise dans un fauteuil et le coeur un peu battant, ce qui est compréhensif,
Une main posée sous mon menton .Je crois bien que j'ai peur, mais bon, je ne suis pas seule quand même.
Sur le même palier mes voisins sont là et je peux les appeller par téléphone.je m'apprête à le faire
quand j'entends une bousculade sur le palier, et une voix d'homme me crie" ouvrez police", je regarde par le juda, et effectivement c'est bien la police. Soulagée j'ouvre et un des policiers me dit "AH! mais c'est vous madame machin-chouette."
Oui bonjour Paul, il me fait toujours, l'effet d'être le penseur de Rodin ,et je souris.
Heureusement que vous n'avez pas ouvert, ils sonnent puis entre mettent l'appartement sens dessus dessous, volent tout ce qu'ils peuvent et souvent maltraitent les gens, surtout les personnes âgées.
Paul vous avez un ancêtre qui a posé pour le sculpteur Rodin, non je ne crois pas pourquoi, j'ai une statuette que l'on m'a offert, et qui est la copie de ce chef-d'oeuvre de Rodin. " le Penseur" vous y ressemblez.Mais oui c'est ça
Mais oui c'est ça je viens vous sauver et vous vous moquez de moi. Pas du tout mais vous devez convenir
que vous captiver mon attention c'est tout, et ceci en rapport avec ce grand sculpteur.
Vous ressemblez à son modèle.
Si vous le dites je vous crois, et il se mit à rire. Comment le persuader,que je n'avais pas envie de rire, et que je préfèrerai le voir partir.
Vous êtes beaucoup de voitures de police, trois me répondit-il, et bien vous faites un long
convoi, oui et nous devons partir. Bon merci lui dis je et je lui glissai un petit billet dans la main. Merci me dit-il, je mettrai ça dans la corbeille, à tire-lire
Bravo, c'est très bien, quand elle sera bien pleine faites une sortie.
Ces parolesme réconfortèrent, mais en moi je priai le BonDieu que plus JAMAIS ceci ne m'arri
verai
Pour l'atelier d'écriture de Ghislaine de josette de marrainesuisseskynetblog.be

Commentaires

Oh bonjour mon amie Josette..........
Je ne me suis pas aperçue de ta maladie et ton absence car ça fait plus d'1 mois que j'étais malade. et mon mari et moi avons eu la grippe ensemble.dur dur .on se remet aussi doucement
Merci pour cet atelier..........et tu as raison de ne pas ouvrir ta porte.
merci pour ton commentaire apprécié...
prends soin de toi ma Josette
Gros Bisous

Écrit par : Ghislaine | 01/03/2014

Répondre à ce commentaire

Bonjour mon amie Ghislaine, pardon pour cette partie tronquée de mon texte, apparament tu as su débrouiller l'écheveau, comment est ce que j'ai pu faire ça?. Tu sais, si tu le désires, je peux en faire un autre et et ce sera bien fait pour moi.J'adore faire ces textes, en principe ils sont entiers, vraiment désolée.
Déjà le 2 mars, le temps passe vite,mais avec l'ordinateur, c'est plus facile de ne penser à rien.
je te souhaites un bon dimanche, au soleil. Ah!oui je voulais te demander, habites tu près de Auchan, sur la route de l'Escarène?, j'ai regardé mon plan de Nice et environ, hier, et j'avais envie de pleurer. J'ai des moments de languitude. Tout a tellement changé, mais c'est normal. ma place Masséna, mon avenue, ces magasins qui ont changés, mes gros platanes, qui ne me feraient plus tousser.Ce quartier qui m'a vu naitre, grandir, faire ma vie et partir pour la Suisse. Mon mari grand et gros suisse, de qui je suis tombée amoureuse, en 1951, c'est bête la vie et le pire c'est que je l'aime toujours. Mais je ne peux oublier ma ville, Nissa la bella, et ma promenade des Anglais.et mon vieux jardin Albert 1ier. J'ai passé mon enfance, et une grande partie de ma jeunesse, à l'Opéra, où j'ai chanté avec ma grand maman,. J'adore l'Opéra, et j'en connais beaucoup par coeur. Voilà des souvenirs réveillés, mais le soleil arrive il a réussi a percer les nuages,Je vais me préparée et sortir, il fait froid mais bien emmitoufflée, je ne risque pas grand chose. Je t'embrasse très fort, et encore mes excuses pour ce texte tronqué.
Josette

Écrit par : marrainesuisse | 02/03/2014

bonjour chere Josette, bravo pour ton texte, mesaventure heureusement terminée ! un petit probleme ton texte est tronqué, une partie est cachée à droite, mais en faisant un copier coller sur word, ça va ! j'espère que vous allez bien, bon dimanche , une pensee pour nos amis H-IL et Jonquille qui sont bien dans la peine ! bisous

Écrit par : jeanine et rené | 02/03/2014

Répondre à ce commentaire

Coucou, Je suis bien ennuyée car ce que je savais faire sur le Word de Window, je ne peux le faire sur Linux, qui je suppose, n'a pas le Word puisque c'est sur Window.Me voilà bien embarrassée.Bon je laisse ça et vais faire un copié coller, sur fond neutre- enfin je vais éssayer.En atendant bon dimanche et gros bisous de Josette

Écrit par : marrainesuisse | 02/03/2014

Comme le dit René texte tronqué mais j'ai pu lire au travers du juda !!!
Bon dimanche. Surtout n'ouvrez pas aux inconnus
Bisous

Écrit par : Océanique | 02/03/2014

Répondre à ce commentaire

Oh! Océanique, je suis bien embarrassée d'avoir fait cette bêtise. j'aurai dû me méfier, les modèles qui sont à ma disposition, sur faire un blog par ex: ne correspondent pas à ce que je savais faire avec canalblog. Je dois oublier ce que je savais, et réapprendre, sur Skynetblog. Rien n'est difficile sur ce blog, Ils savent faciliter la vie des gens simples et agés comme moi,mais 7 ans sur le même blog, c'est difficile d'oublier. Jusqu'à ce qu'ils changent et compliquent un tas de choses, et là j'aurai dû prendre des cours, pour me mettre dans le bain. Enfin les regrets sont superflus, tant pis n'en parlons plus.
Bisous et bonne suite de ce dimanche grisounait, mais pas vraiment froid, et toujours pas de neige.
Josette

Écrit par : marrainesuisse | 02/03/2014

mon texte, d'écriture: ligne N°1:le recommence---------- ligne 2:devant mon ordinateur------- ligne 3
je reste en robe de chambre etc.... ligne 3.------- !!!!! ligne 4------- le 117 c'est la police, je ne suis pas pas seule je peux appeller mes voisins de palier au téléphone.ligne 5------- une voix d'homme me crie
"ouvrez Police" ligne 6-----. ils entrent et mettent l'appartement sens dessus dessous.ligne------7
Vous n'avez pas pas un ancètre qui était le modèle de Rodin.---Non je ne crois pas----------ligne8 chaque fois que je vous vois je pense à lui car vous lui ressemblez. ligne9-------le persuader que je ne voulais pas me moquer de lui. ligne 10..... et bien vous faites un sacré convoi---ligne11 Jamais ça ne m'arrivera.C'est à peu près ça, en tout cas les phrases ou il y a le mot sont bonnes.
J'ai envie de rire pardon, mais ma bétise, me fait peur, j'espère ne pas perdre la tête, que le bon Dieu me protège. Merci Ghislaine et Océanique, vous êtes des amours. Bisous Josette

Écrit par : marrainesuisse | 02/03/2014

Répondre à ce commentaire

Les commentaires sont fermés.